Introduction au C.A.R.L.

Rôle du C.A.R.L : Nous récoltons des informations, les analysons, les synthétisons, et les transmettons sans la moindre déformation, afin de tenter de susciter une prise et un éveil de conscience, tout en respectant l’individualité de chacun. Nous espérons que cela contribuera à une réelle Humanité.

ARTICLE 19 de la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme, ONU 1948 Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répondre, sans Considérations de Frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

Ne vous attendez pas à recevoir ces informations par les politiciens, les médias et les économistes : ils n’en ont pas le droit.

Avertissement

Dans ces dossiers vous trouverez des articles dont le style est très catégorique. Bien que nous partagions l’avis des auteurs nous savons que la Vérité ne peut-être un bloc monolythique…Elle n’est pas Une et ses multiples facettes font que l’être qui la cherche est en perpétuelle quête. Ces dossiers proviennent en grande partie de journalistes, de chercheurs scientifiques, d’ex-agents des services de renseignements de la défense et de militaires hauts gradés. Si nous livrons ces documents à votre réflexion, ce n’est pas pour vous convaincre que tout ce qu’il contiennent est vrai à 100%. C’est pour que vous ayez un aperçu de ce qui se passe actuellement sur notre Terre. La liberté de pensée et d’opinion est pour nous la sauvegarde de toute Liberté avec un grand L. Vous êtes bien sûr en droit de douter du contenu de ces dossiers. Doutez jusqu’à ce que vous ayez vos propres certitudes et que vous soyez vous-mêmes convaincus. Vous ne devez êtres assujettis à rien de ce qui est dit ou écrit. “Le discernement ne sert pas à rejeter mais à comprendre pour aider”. Cela fait partie de votre Liberté mais alors, nous souhaitons que votre esprit critique s’exerce jusqu’au bout et que vous puissiez mettre aussi en doute ce qui nous est quotidiennement livré pour information. C’est l’un des moyens d’éviter l’ IGNORANCE qui entraîne tant de maux. Donnez vous les moyens de chercher comme de véritables chercheurs, sans a priori ni dans un sens ni dans un autre, avec l’esprit libre de toute volonté de polémique ou de pouvoir.

” Triste époque que celle où il est plus difficile de briser un préjugé qu’un atome.”
    Albert Einstein (1879-1955)

“Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs occupations, comme si de rien n’était.” Winston Churchill

Nous conseillons à tous les esprits superficiels et à ceux qui sont satisfaits de la société, considérée globalement, de quitter ce site maintenant. Quant aux autres, s’ils ont la capacité de se remettre en question, il se peut que ce qui va suivre les pousse à changer profondément leur attitude. Donner vous la possibilité d’examiner et d’admettre sans répit toute nouvelle information. Cela peut signifier aussi que si votre esprit est déjà rempli d’opinions établies, de points de vue, de dogmes ou d’une conception du monde bien figée, il n’y a plus de place pour une autre vérité. Pour cette raison, nous vous prions, dès à présent, d’avoir l’esprit ouvert et capable d’apprendre. Essayez aussi de suivre votre intuition, et ressentez vous-mêmes si ces informations sonnent justes même si dans un premier temps elles vous désécurisent et vous bouleversent.

Nous refusons l’ignorance, l’ignorance est une maladie insidieuse et perverse, elle coule en nous les prémices de nos lavages de cerveau, de nos faiblesses, de nos lâchetés involontaires. Nous ne faisons le procès de personne, au C.A.R.L. nous ne prenons pas pour argent comptant, ce que les programmes d’enseignements, les politiciens et les médias nous chantent quotidiennement. Nous souhaitons que les gens puissent prendre conscience d’une certaine manipulation dont ils sont l’objet, involontaire bien souvent. Le véritable travail est toujours intérieur. Lorsque nous saurons lire un journal en sachant que tout n’y est pas vrai, lorsque nous pourrons écouter la radio, regarder la télé en faisant le tri entre les nouvelles objectives et subjectives qui tentent de nous faire penser et agir comme certains le souhaitent si intensément, alors et alors seulement nous aurons suffisamment grandi pour être des hommes et des femmes sans béquilles et sans peur et, à cet instant précis, télés et revues cesseront de nous offrir leurs spectacles fabriqués !

Nous ne savons pas de quoi demain sera fait, mais nous n’avons pas peur de perdre, nous ouvrons, nous préparons, d’autres gagnerons après nous, encore et encore… Quelle drôle d’expérience que de vivre dans la peur et l’ignorance, c’est cela être un esclave ! L’ ignorance ne se laisse pas attaquer sans résistance. L’ intellectuel est satisfait de sa science des apparences, le passionnel a peur de perdre son plaisir, et la foule redoute tout ce qui la dépasse…

” Quand l’ordre établi vous commande de faire ce que la morale réprouve, il faut savoir dire NON.” Albert Einstein

La création de ce site à demandé un travail considérable, qui est loin d’être terminé, tant sur le plan des investigations, des vérifications des sources d’informations, des contacts avec les éditeurs, des lectures, d’études et d’analyses poussées. Je remercie toute les personnes qui m’ont encouragées à le faire, mes amis et à tout les enfants qui sont le FUTUR.
En tant que fondateur du C.A.R.L., j’ai voulu que mon engagement soit le plus TOTAL. Le véritable POUVOIR c’est de faire les choses parce qu’elles doivent être faites, sans être pour autant en demande ou en attente. Si vous voulez que l’ordre naisse du chaos, alors il serait sage de prévoir ce chaos, afin que le désordre même obéisse à l’ordre de son Temps, cela me paraît en tant qu’analyste tout simplement logique.

Emmanuël Xedah

Vous aussi, vous êtes-vous déjà posés cette question : “Pourquoi les hommes se font-ils sans arrêt la guerre” ? Le savant suisse Jean-Jacques Babel a constaté que depuis les 56 derniers siècles, l’humanité a mené 15.000 guerres qui ont provoqué plus de trois milliards et demi de morts. Cela représente la moitié de la population mondiale d’aujourd’hui.
Pour la seule année 1991 on a, par exemple, enregistré 52 guerres ou foyers de crise sur notre Terre. Cela signifie qu’après d’innombrables conflits sur la planète dont deux guerres mondiales en un siècle, cette année-là a vu 104 idéologies s’opposer dont la requête était manifestement assez importante pour justifier à nouveau le massacre de plusieurs millions d’hommes.
Que l’on pense à la différence qui existe entre deux bêtes de proie qui se battent pour un butin, et des multinationales d’armement qui ne vivent que de la vente d’armes et donc que de crises permanentes. De quoi nous détournent donc les médias ? C’est à nous demander de quoi nous prendrions conscience si nous n’étions constamment distraits de nous-mêmes.

Quel but sous-tend donc la guerre entre les hommes ? Il n’est pas nouveau qu’un “tiers” tire avantage de la guerre que se font deux autres pays. Il est bien connu que “lorsque deux personnes se disputent, la troisième s’en réjouit.” Transposons ce dicton à un pays ou à notre planète entière, et nous en verrons le bien-fondé. Les systèmes bancaires, par exemple, qui accordent un prêt à un pays belligerant ont tout interêt à ce que la guerre ne prenne pas fin trop vite. C’est par des guerres et des troubles qu’on peut pousser un peuple à accepter et même à souhaiter que naissent des institutions auxquelles il n’aurait jamais spontanément consenti (par ex : L’OTAN, L’ONU). Qui pourrait assumer le rôle du tiers ? D’où vient donc cette idée préconçue de l’adversaire, inculquée à l’homme par les religions, les livres scolaires et les mass media ? Qu’est-ce qui pousse donc les hommes à se haïr indéfiniment jusqu’à tuer leurs propres  congénères ? Qu’est-ce qui est assez important pour nous pousser à exterminer une vie ?

LES DOSSIERS SUR LE GOUVERNEMENT MONDIAL

Résumons brièvement ce système :

1 On provoque des conflits qui font que les hommes se battent entre eux et non contre ceux qui sont à l’origine de la dissension.

2 On ne se montre pas comme le véritable instigateur.

3 On soutient tous les partis en conflit.

4 On passe pour une “instance bienveillante”qui pourrait mettre fin au conflit.

On peut certes rattacher le système de pensée des Illuminati à celui de “MACHIAVEL” (le machiavélisme ou la justification d’une politique de pouvoir dépourvue de normes éthiques et, par conséquent, de tout scrupule politique). Voilà le chemin suivi par les “Illuminati”qui veulent dominer le monde; provoquer autant que possible la discorde parmi les hommes et les nations. Les hommes finiront par en avoir assez de combattre et en viendront à “implorer” un GOUVERNEMENT MONDIAL. C’est alors que le plan devient évident. On exigera de “l’instance bienveillante” de mettre fin au conflit. Et qui joue ce rôle ? L’ONU ! Nous verrons QUI se trouve en réalité derrière L’ONU. Les “Illuminati” dont nous parlons ne sont pas n’importe qui, ils sont les hommes les plus riches du monde. Ils n’apparaissent ni à la télé ou dans d’autres systèmes médiatiques puisqu’ils possèdent et contrôlent non seulement ces médias, mais aussi tous les services d’informations. S’il arrive qu’on parle d’eux, ce n’est qu’en termes neutres ou positifs. Entre initiés, ces personnes s’appellent les “ILLUMINATI”  (les illuminés,ceux qui savent), Big Brother, le gouvernement invisible, les hommes gris, le gouvernement de l’ombre, le gouvernement secret, l’establishment.

ALYKHAN, chef du gouvernement albanais en exil dit ceci : “Une poignée de personnes de la Comission Trilatérale et du Council on Foreign Relations (CFR) prennent toutes les décisions d’importance mondiale. C’est un club très privé, puissant, qui domine tous les gouvernements du monde entier. Ils sont tous de connivence. Qu’on le veuille ou non, on doit faire ce qu’ils veulent. Ils disent combattre le communisme, mais en même temps, ils sympathisent avec lui “.

La réalité historique peut-être considérée sous deux aspects. L’un, et il devient plus tard, l’histoire, grâce à des personnes qui mettent par écrits les informations, qui concerne l’opinion générale qu’on appelle l’opinion publique, répandue auprès de chaque citoyen par les mass médias. L’autre, par contre, a trait aux événements qui ne sont pas rendus publics. C’est le monde des agissements des loges secrètes qui entremêlent capital, politique, économie et religion. C’est à ce niveau que naissent les nations, que les guerres sont ourdies, que les présidents sont nommés ou éliminés s’ils ne “fonctionnent”pas. La plus grande partie du peuple ne connaît même pas leurs noms. Même les auteurs qui ont mis à nu leurs machinations ne sont pas devenus célèbres bien qu’ils eussent mérité un prix Nobel. Bien au contraire, certains de ces auteurs furent victimes de discrédit, d’autres y perdirent leurs vies et d’autres durent choisir soit l’anonymat (utilisation d’un pseudonyme), ou l’exil. Pour le citoyen qui forme principalement son opinion et sa conception du monde à partir de ce que véhiculent les médias, ou à partir des connaissances apprises à l’école ou de la littérature de Monsieur “tout le monde”, peu de choses dont nous allons débattre lui seront familières… Il est facile de comprendre des pensées du style : “Je n’ai encore jamais entendu parler de ça”. Evidemment, les agissements d’une loge secrète n’atteignent leur but que s’ils restent secrets. L’existence à elle seule d’une loge secrète montre qu’il y a des choses qui ont une si grande importance aux yeux des frères de la loge que ceux-ci désirent les cacher aux yeux des autres hommes.

Qu’est-ce que cela peut donc bien être ?

Ainsi que nous allons le démontrer, de nombreux frères de loges de sociétés secrètes différentes occupent des positions dont nous pouvons que rêver. Cela montre que quoi qu’ils vous cachent, c’est cela même qui les a amenés précisément à la position qu’ils occupent. Laissez-nous vous présenter un petit exemple pour que vous saisissiez ce que signifient ces positions de rêve : L’une des organisations principales qui tire toutes les ficelles aux USA est le CFR (COUNCIL ON FOREIGN RELATIONS). Cette organisation à moitié secrète est sous la domination du syndicat Rockefeller et d’une société secrète européenne qui porte le nom de “COMITE DES 300” (l’explication vous en sera donnée plus tard). Entre autres noms de la liste des membres du “COMITE DES 300” qui se trouve dans le livre du Dr. John Coleman intitulé “Conspirators Hierarchy : The Commitee of 300”, se trouve le nom suivant : SIR JOHN J.LOUDEN Il est représentant de la “N.M. Rothschild Bank” à Londres. Ses autres titres sont les suivants : Président du Comité de conseil international de la “Chase Manhattan Bank” (Rockefeller), président de la “Royal Dutch Petroleum” directeur de la “Shell Petroleum Company Ltd”, et administrateur de la “Ford Foundation”. Ceci montre que cet homme réunit à lui seul un pouvoir et une influence extraordinaire. Comment en est-il arrivé là ?

Cela provient justement du fait qu’il est membre de sociétés et ordres secrets. Et pour cause, du”Comité des 300″. Et dans le “Comité des 300” se trouvent 300 personnes de ce calibre (et Sir Louden n’est certainement pas le plus puissant); Pouvez-vous imaginer que les décisions prises par ces personnes en réunion puissent avoir une influence considérable sur notre histoire mondiale ? Ces personnes ont des secrets qu’elles cachent au public. Elles savent ce que nous ne savons pas et c’est la raison pour laquelle ceux qui s’appellent les “Illuminati” (les éclairés, ceux qui savent) détiennent une telle puissance.

Réagir serait louable mais comment sept milliards d’hommes peuvent-ils se défendre contre quelque chose dont il ne connaissent même pas l’existence ? Il ne faut pas oublier non plus que presque tous les humains ont été, et sont tellement préoccupés par leurs propres petits problèmes personnels qu’ils n’ont jamais eu la vision globale des événements de ce monde ni de leur entourage. La majeure partie des gens actuellement souffrent de “gel politique” et se retirent de ces événements. Ce retrait est dû à la pénurie de temps, au manque d’intérêt, de critique et de connaissances spécifiques. En se retirant, on n’y changera sûrement rien. Au contraire, ceci est voulu par nos”dirigeants”. Quiconque abandonne facilite la tâche des “Illuminati”. La vérité qui s’impose en premier lieu est donc d’en savoir plus sur leurs faits et gestes.

” Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laisse faire. ” Albert Einstein

Ce site du C.A.R.L. est, “notre” participation pour amener la lumière sur une partie des événements. C’est une tentative qui vise à faire savoir quels sont les agissements tenus secrets, précisément par ceux qui tirent les ficelles…

                                                                             
 
 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.