Génération moteur Pantone

Jean Chambrin, inventeur français, dépose en 1974 un brevet (1) permettant de faire fonctionner un moteur “classique” à partir d’un mélange d’eau et de carburant, par un procédé thermochimique générateur d’hydrogène et d’un état plasmatique de la matière. Une fois en fonctionnement et à température, le moteur peut même pratiquement fonctionner à l’eau pure.
Jean Chambrin fera état de sa découverte, ainsi que la démonstration de cette réalité, puis sera rapidement considéré comme disparu… L’histoire voudrait qu’il soit décédé, une autre hypothèse semblerait indiquer, qu’à l’abri du besoin et financé par un grand groupe pétrolier pour cesser toute communication sur son brevet, il se serait retiré au Brésil ou au Canada. Mais, actuellement, personne n’a jamais retrouvé sa trace…

Aujourd’hui, l’analyse de ce brevet, qui est maintenant dans le domaine public, démontre que son procédé était et reste parfaitement viable. Il est d’ailleurs très proche d’un autre procédé aujourd’hui reconnu : le brevet Américain de Paul Pantone, nécessitant quelques adaptations mécaniques du moteur sur les conduites d’admissions et d’échappement, mais permettant aussi des gains en carburants de l’ordre de 30%, et même beaucoup plus, à partir de l’eau décomposée thermochimiquement en hydrogène. Des milliers d’individus de par le monde l’ont déjà réalisé avec succès (2). Voir sur ce site : Comment construire un moteur Pantone.

Paul Pantone incarcéré
Le 21 août 2005, Paul Pantone à été emprisonné pour des raisons “nébuleuses”. Il a ensuite été relâché le 28 août, moyennant une caution de 110.000 $ US ! Evidemment, en ces temps où le prix du baril ne cesse de grimper, son invention dérange au plus haut point…

http://carlri.info/2016/01/27/ecopra-installateur-du-moteur-a-eau-le-moteur-pantone/

Ecopra installateur du moteur à eau : le moteur Pantone

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*