Film : Blood Diamond

Blood Diamond est une des plus belles et plus sensibles productions traitement magnifiquement un trafic de diamants Africains comme j’en ai jamais vu, je me rappelle toujours à quel point comment j’ai été choqué d’avoir découvert ce qu’il était dissimulé derrière ce mécanisme inhumain et fâcheux la première fois que je l’ai vue. Et c’est loin d’être un film qui a été sous-exploité puisque le réalisateur nous dévoile sans contrainte l’envergure et l’ampleur odieuse du trafic, en intégrant dans le scénario le traitement et le formatage effrayant des enfants soldats, sans omettre la manipulation abusive des politiciens anglais avantagés et profiteurs de cette phase bénéfique. Ayant vu certaines de ses précédentes productions comme Couvre-feu, j’ai bien remarqué que le cinéaste Edward Zwick a fait de la thématique de la guerre ou celle du militarisme sa spécialité cinématographique, un domaine dont il a toujours su briller, sans n’avoir jamais négligé le côté dramatique qu’il est censé le faire sortir de ses longs-métrages.

Pour Blood Diamond, on est exactement dans ce cas-là, il dénonce un trafic comme n’importe quel combattant d’une organisation humanitaire le ferait pour y mettre à terme. Même si le scénario n’est pas ponctué d’originalité, bourré de quelques clichés ou d’actes d’héroïsme irréalisables, on ne peut être insensible devant certaines images choquantes, émotionnelles et cruelles, avec un aperçu triste d’une Sierra Leone défavorisée et ravagée par la guerre, avec ses habitants ne vivant qu’avec des moyens de vie rudimentaires. Du côté du casting, il n’y a pratiquement rien à dire concernant un trio d’acteurs interprétant leurs rôles avec sérieux et sincérité. Leonardo DiCaprio excelle fameusement dans la peau d’un mercenaire. Djimon Hounsou est admirable en se glissant dans le rôle d’un père noir combatif et déterminé à accomplir ses objectifs. En plus de ces derniers, le trio est complété avec la charmante Jennifer Connelly reflètant l’image adéquate d’une journaliste incollable et voulant absolument tenir son scoop, en récupérant toutes les preuves dont elle juge nécessaire pour écrire son article.

Un trio de personnages fort intéressant, dans un film monté soigneusement, dans lequel chaque scène se défile indéniablement, sans qu’on s’y perd dans l’histoire. Bien qu’elles sont brèves, les scènes d’action accentuent efficacement la puissance tragique et la violence infâme régnant dans le pays, à la fois efficaces, houleuses et convaincantes. Un film qui a le mérite d’être vu, il nous fait ouvrir les yeux sur un trafic qui n’aurait jamais dû exister, nominé pour être récompensé par un bon lot d’oscars tels que celui du meilleur acteur pour Leonardo DiCaprio, meilleur acteur dans un second rôle pour Djimon Hounsou, ainsi que celui du meilleur montage lors de la cérémonie des oscars en 2007. C’est une production à laquelle le réalisateur va droit au but, sans nous faire cacher quoi que ce soit.

http://www.hds.to/films/blood-diamond-2006-streaming.php

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*