Le Secret Des Sept Sœurs : partie 4 : la conspiration des milliardaires

En 1928, le Hollandais Henri Deterding, patron de la Royal Dutch Shell, réunit dans son château d’Achnacarry, en Ecosse, les présidents des six compagnies pétrolières : Standard Oil of New Jersey, Texaco, Anglo-Persian Oil Compagny, Gulf, Chevron et Mobil. Le but de cette entrevue : exploiter le « plus… fraternellement possible » les réserves mondiales de pétrole. Les convives concluent alors l’accord d’Achnacarry, dit aussi « des sept soeurs » (Shell, BP, Mobil, Chevron, Exxon, Gulf & Texaco) qui va sceller la prospérité de leurs sociétés. Dès lors, ces compagnies n’auront de cesse d’intriguer, de comploter et d’interférer dans la marche du monde. En ce début du XXIe siècle, elles figurent toujours parmi les dix les plus puissantes… En mêlant interviews de spécialistes, images d’aujourd’hui, ainsi qu’archives et reconstitutions, cette série documentaire de quatre épisodes fait revivre près d’un siècle de géopolitique à travers le prisme de l’or noir.04/04 : La conspiration des milliardaires / Le temps des mensonges Les Etats-Unis contrôlant une grande partie du pétrole du Moyen-Orient, sa rivale, la Chine se tourne vers de nouveaux partenaires. L’Asie et l’Afrique noire font partie de ses fournisseurs. C’est également le cas du Venezuela d’Hugo Chavez toujours au pouvoir malgré le coup d’état de 2002 appuyé par les sept soeurs. Exaspérés de ne rien voir des retombées économiques du pétrole, les peuples tunisien, égyptien et libyen finissent par se révolter et renversent leurs dirigeants. Contraintes de se tourner vers de nouvelles solutions, les compagnies historiques repoussent toujours plus loin les limites…

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*