Citoyenneté Globale

Citoyenneté globale

Notre évolution vers une citoyenneté globale prend immanquablement appui sur un engagement
intérieur individuel. Cela ne peut en être autrement.
On peut lire et discuter pendant un temps infini sur les concepts et écrits philosophiques des 5.000 dernières années, sans que cela n’apporte aucun changement à la situation planètaire… Pour évoluer vers une citoyenneté globale, nous devons commencer à travailler sur nous-mêmes. cela suppose que nous soyons prêts à enclencher un processus qui durera toute notre vie. C’est un chemin de conscience qui nous fait réaliser, au-delà même de la raison, l’interconnexion fondamentale de toutes choses.
Cet élargissement progressif de notre perception du “Réel” nous conduit infailliblement vers la prise de conscience que le monde est notre reflet.

Comme l’exprime avec justesse Annick de Souzenelle : “A quoi cela sert-il de militer pour la paix, de se battre contre la pollution de l’environnement, tant que les guerres sévissent en nous, tant que nos pollutions intérieures encombrent notre regard humain…?”

“Tous les dictateurs et tous les tortionnaires du monde vivront en vous et par vous tant que vous n’aurez pas intégré l’essence du mot “Liberté”.”
Anne Meurois-Givaudan, Celui qui vient

Dès lors, comment encore blâmer, critiquer ou juger ce qui, à l’extérieur de nous, est le baromètre de notre état intérieur ? Car cette conscience nouvelle porte bel et bien en elle la promesse d’une profonde réconciliation, l’un des pré-requis à la co-création d’une véritable société holistique.

Olivier Desurmont

Source : Agenda Plus n° 170, septembre 2005

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*